#Coronarticle 8

Voici mon secret. Il est très simple :
On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux.


Cette formule presque magique ou même mystique nous provient du renard, l’enseignant complice sous la plume de Saint-Exupéry. Secret précieux transmis par l’animal à une jeune âme bien en peine face à l’absurdité et la souffrance de l’existence.

Et si d’ailleurs le Petit Prince débarquait sur la terre aujourd’hui, ce n’est pas qu’à des serpents à énigmes ou des fleurs à trois pétales qu’il aurait affaire. Non, en plus des monarques narcissiques et de ceux qui s’approprient les étoiles, il observerait les yeux écarquillés les nations se débattre avec un ennemi invisible et dans les rues vraiment personne pour lui dessiner un mouton.

Sur les réseaux sociaux et sur les pages des journaux, là se trouve la foule ! Et à défaut de moutons, elle compte les malades et fait le décompte des jours en attendant que la pandémie s’affaisse.

Elle accumule les paroles aussi, et les critiques souvent, et elle s’insurge contre les monarques et les narcissiques et contre les étoiles aussi. Nous voyant ainsi nous affoler, le Petit Prince dirait-il de nous qu’« ils s’enfournent dans les rapides, mais ils ne savent plus ce qu’ils cherchent. Alors ils s’agitent et tournent en rond… » ? Dirait-il qu’on perd notre temps, ou qu’on le gaspille, ou que l’on a aucune idée de comment bien l’utiliser ?

« Moi, si j’avais 53 minutes à dépenser, je marcherais tout doucement vers une fontaine. » Oui mais voilà mon garçon, nous on ne peut plus marcher, on ne peut plus sortir, à Paris on ne peut même plus courir ! Peut-être qu’il aurait de la peine pour nous le Petit Prince, peut-être qu’il prendrait même le temps de nous plaindre.

Peut-être.

Peut-être aussi qu’il nous présenterait son ami le renard, pour que celui-ci donne un petit coup de coude à nos certitudes bien appuyées de monarques narcissiques de petits royaumes dépourvus d’étoiles. Et le renard rusé nous apprendrait peut-être son secret. Ouvrez les yeux de votre coeur, allez-y, essayez. Comme ce fichu virus, qui fiche le monde sens dessus dessous et sans dessus ni dessous, l’essentiel aussi est invisible.


Merci Doris pour le partage qui, comme tu le vois, fais son chemin…

Photo :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :